Ça ben l'air que j'ai réussi en me réveiller pour ne pas manquer l'avion. J'ai fini de faire mes "valises" à 6 am. Ça avait l'air de ça dans le salon.

Ça en prend des guguces pour marcher. Merci Yunnan pour l'édition de la photo • Lots of thingies needed just for walking

Petit résumé du matériel

Pas mal tout mon linge se trouve en bas. En haut à droite il y a mon équipement pour manger: brûleur, chaudron, sac à bouffe, la corde pour le pendre et la cuillère. En haut au milieu il y a mon équipement pour boire : filtre à eau, bouteilles et poche de 4 litres. Les boudins en haut à gauche sont: le sac de couchage, la tente, le sleeping pad et l'oreiller. À droite il y a le papier de toilette, la truelle et le Purelle, je vous laisse deviner la catégorie. Mes équipements électroniques au centre sont constitués de: un communicateur satellite Garmin, un bloc batterie, une liseuse, deux lampes frontales, des écouteurs sans-fils, un chargeur rapide et les fils de recharge. Le chiffon à côté de mon canif est mon portefeuille minimaliste. Les cartes et la boussole sont là comme plan C si mon téléphone et mon appareil Garmin viennent à faire défaut. Pour éviter les ampoules et ressembler encore plus à Jésus, je planifie porter les gougounes en haut à gauche durant mes pauses. Ma trousse de premiers soins homemade et mon kit de hardware n'ont pas été décrit par paresse de l'auteur. Chaque morceau à son lot d'informations que je ne mettrai pas ici, mais si vous avez des questions, gênez vous pas à les poser dans les commentaires.

Poids total

Le poids total de mon équipement sans la bouffe, l'eau et le papier de toilette, est de 15 livres, ce qui est quand même très léger tenu compte que j'ai beaucoup d'items de luxe (ex: la liseuse). Le poids de base moyen des sac à dos des marcheurs de la PCT en 2017 était de 20 livres. Comme me l'a fait remarquer mon collègue Tristan, ça va être intéressant de voir à quel point cette liste d'équipements sera réduite à la fin de mon voyage.

Après quelques coups de baguette magique, le désordre s'est résorbé en deux sacs bleus prêts pour la cabine et la soute.

Le gros sac contient le sac à dos, le petit est pour le carry-on et deviendra mon sac à bouffe • The big bag contains my backpack and the small one is my carry-on. It will become my food bag

Aéroport d'Ottawa

Mes parents m'ont accompagné jusqu'à la sécurité. Je pense que ça leur fait drôle de se ramasser seul à la maison pour la première fois.

J'ai par la suite obtenu ma première étampe de passeport et non sans efforts. Apprenant mon projet, le douanier me regardait comme si j'étais fou et m'a testé avec pas mal de questions. Ça été un gros soulagement d'entendre le ka-shlack suivi d'un "good luck".

Un peu de dégivrage avant de décoller • Some de-icing before takeoff

Aéroport de Philadelphie

L'atterrissage a été très amusant, mon nez a décidé qu'il était dans sa semaine et je n'avais rien pour contenir le déversement. Heureusement, la fuite dans la tuyauterie a été colmatée rapidement à l'aide d'une rustine en forme de pouce. C'est probablement la sortie d'avion la plus mémorable que j'ai eu à date.

Selon les recommandations de M. mon père, à Philadelphie, il ne faut surtout pas manquer l'incontournable Philly cheesesteak sandwich. Je t'ai pris ça extra Cheez Whizz avec champignons. Dire comme François, on se gâte!

C'est bon dans le bedon • So taste, very flavor, much mioum mioum, wow

Ensuite j'ai pris l'avion pour l'aéroport de San Diego qui a suivit presque tout le long le couché de soleil.

Le lac Michigan • The Michigan Lake

San Diego

Atterrissage à San Diego • Landing at San Diego

Là je suis crevé mort à l'hôtel. Demain, je vais aller magasiner pour mes réserves de nourriture pour la prochaine semaine. La première journée sur la piste est mercredi, vous devriez avoir d'autres nouvelles rendu là. Chow!